Des réminiscences artistiques en architecture contemporaine : vers un décloisonnement disciplinaire.

Depuis plusieurs siècles, l’architecture est considérée comme un art. En France, elle était enseignée à l’école des Beaux-Arts jusqu’en 1968 avant qu’elle se spécialise avec la création des unités pédagogiques d’architecture. Actuellement, la pratique des arts plastiques fait encore partie de la formation des architectes. Elle constituait chez les avant-gardes modernes et les architectes-artistes de la Renaissance, le « terreau », l’essence de la production architecturale. A l’heure de la spécialisation professionnelle et l’essor des outils de conception numériques, quel est le rôle des arts plastiques, quelle est la place de l’expérimentation artistique ? Comment la pratique des arts plastiques peut-elle enrichir une production architecturale ?