L'Équipe

  • Thèse en cours

    Direction de thèse: 
    Florence RUDOLF

    La ville s'est toujours construite sur elle-même, ses couches se superposent et s'imbriquent pour former le tissu urbain qu'on lui connaît.  A travers son histoire, nombre de phénomènes sont venus ponctuer son évolution, marquant de la sorte des discontinuités et des changements de direction d’évolution interne. Parmi ceux-là, on retrouve la gentrification un processus qui continue de bouleverser la ville aujourd'hui. Autour de ce phénomène urbain, qui garde toute sa part de mystère, une série de dynamiques urbaines s'agencent, donnant naissance à une nouvelle organisation spatiale, qui soulève bien des questions, autour  des profils socio-économiques des habitants, des origines du phénomène ainsi que le devenir des villes impactées. L'étude des processus de gentrification, phénomène de substitution d'une couche sociale par une autre à l'échelle d'un quartier, constitue le cadre conceptuel et empirique de ce travail. Il s'agit de procéder à l'observation de différents quartiers strasbourgeois qui présentent certaines des caractéristiques de la gentrification, à partir du recensement de différents travaux sur la ville. La recherche vise à déchiffrer les processus de gentrification à partir de l'étude de ses acteurs et des dynamiques de fabrication de l'espace. Elle aura comme principal outil l'observation des mutations socio-spatiales et des nouvelles structurations du tissu urbain qui s'affirment à différentes échelles de la ville.