The Team

  • Thèse en cours

    Direction de thèse: 
    Laurent REYNÈS
    Cristiana MAZZONI
    Ecole doctorale « Sciences de l’Homme et de la société » - Université de Strasbourg.

    Comprise comme un ensemble de processus socio-économiques aux implications spatiales fortes,
    la métropolisation a bouleversé la relation des sociétés urbaines à leurs territoires, et impose
    aujourd’hui de réinterroger leur aménagement autant que le rôle des réseaux de transport dans
    celui-ci. Strasbourg et son intercommunalité, élevées au rang d’Eurométropole par la loi MAPTAM,
    ne sont pas épargnées. Alors que la métropole s’institutionnalise, l’Alsace se métropolise, avec pour
    conséquences notables une densification des agglomérations attractives (Strasbourg, Mulhouse,
    Colmar), et un régime d’urbanisation par étalement urbain, sources de déplacements pendulaires
    plus fréquents et plus longs. En résultent une hausse des niveaux de pollution imputables au trafic
    routier qui ne satisfont plus aux exigences légales européennes et aux recommandations des autorités
    de santé publique. En parallèle, le système de transport strasbourgeois, conçu dans les années 1990,
    arrive à bout de souffle. Victimes de leur efficacité, les réseaux routiers, ferroviaires et de transports
    collectifs urbains actuels frôlent l’asphyxie et se révèlent peu adaptés aux nouvelles organisations
    territoriales en émergence et aux modes de vie contemporains.

    Cette recherche vise dès lors à saisir les reconfigurations territoriales et les jeux d’acteur à l’oeuvre
    dans la fabrique métropolitaine strasbourgeoise. Elle questionne le rôle du transport ferroviaire
    de passager dans les processus engagés à Strasbourg de construction métropolitaine et dans
    l’organisation structurelle de l’aire métropolitaine transfrontalière strasbourgeoise. L’argumentaire
    est fondé sur l’analyse des éléments de synthèse et du projet ferroviaire majeur – celui de réseau
    express métropolitain (REM) – qui ressortent de la mise au débat public de ces questions dans le
    cadre de la démarche du Grenelle des Mobilités. Il intègre par ailleurs une série d’entretiens d’acteurs
    locaux (édiles, techniciens, associations d’usagers des transports) qui permet de cerner les différents
    jeux d’acteurs issu de cette concertation.

    Entre arène politique, récit collectif et territoire projeté, cette approche par le REM – dont l’égrégore
    est porté collectivement par deux stratèges de l’aménagement du territoire et de l’organisation des
    mobilités (loi NOTRe, LOM) : l’Eurométropole et la Région Grand Est – met en lumière l’émergence
    d’une interterritorialité fédératrice autour du rail qui redéfinit les contours métropolitains strasbourgeois.

    Thésaurus : Strasbourg – métropolisation – gouvernance métropolitaine – aménagement du territoire ferroviaire – Réseau express métropolitain – Grenelle des mobilités

    En savoir plus.