Chaire Franco-Chinoise

Direction de la Chaire: Prof. Cristiana Mazzoni (ENSAS), Prof. ZHUO Jian (CAUP/Tongji).

 

Assis : Eric GROSS, directeur de l’ENSAS, Jean-Daniel KUHN (SYSTRA) et Professeur Li Xiangning, vice-doyen du Collège d’Architecture et de Planification urbaine de l’université Tongji.

 

SIGNATURE DE LA CHAIRE FRANCO-CHINOISE

La Chaire franco-chinoise a été créée en 2015 par la signature d'une convention entre l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Strasbourg (ENSAS) et le College of Architecture and Urban Planning (CAUP) de l'Université de Tongji (Shanghai), résultat d'une coopération de longue date. Elle bénéficie du soutien de la société SYSTRA, leader international des systèmes de transport publics. 

L’objectif principal de la Chaire est d’associer des enseignants-chercheurs des écoles d’architecture, des professionnels de la ville et des transports et acteurs publics autour d’actions concrètes visant la mobilité durable et innovante dans les métropoles actuelles, à la fois en Europe et en Asie. Ce programme de recherche-action avec les acteurs est mené conjointement à un programme de recherche fondamentale et de formation avec les doctorants et les étudiants de Master 2, dans le but de mettre en perspective, diffuser et valoriser les recherches menées dans les laboratoires des écoles d’architecture en France et en Chine. 

 

ACTIVITES

La Chaire entreprend et a entrepris plusieurs actions importantes (colloques, séminaires et congrès, workshops, plateformes de coopération sur l’enseignement et la recherche) avec les acteurs de la ville, à la fois à Shanghai, à Nankin, à Strasbourg et à Paris. L’une des activités principales de la Chaire est l'organisation de FabLab, sessions de travail expérimental autour de la fabrique de la mobilité métropolitaine, organisées deux fois par an en Chine. Ils ont réuni des enseignants, doctorants et étudiants, architectes, et ingénieurs, autour de projets et méthodes de projet alliant mobilité, territoire métropolitain, espace public et transition énergétique, dans la continuité du programme de recherche Ignis Mutat Res (IMR/MCC) coordonné par l'équipe de recherche AMUP. La partie enseignement et recherche dans cette Chaire joue aussi un rôle important pour l'AMUP qui offre un cadre de thèses et doctorats liés à la mobilité. 

La Chaire franco-chinoise a défini un premier projet portant sur le tramway, et s'étendant à d'autres systèmes de transport urbain intelligent. La question des gares fera d'ailleurs l'objet d'une thèse en collaboration avec l'Université de Tongji. En effet, le projet de “smart city”, nouveau coeur métropolitain de 300 000 habitants construit autour de la nouvelle gare sud de Nanjing, permet de comprendre les stratégies paysagères en lien avec la place de la trame verte et de la trame bleue (l'eau). Il est aussi intéressant d'étudier l'évolution typologique de la gare, en Europe comme en Chine. Les recherches porteront ainsi sur le rapport entre gares, bâtiments, espaces publics et énergie humaine, en prenant en compte la dimension interculturelle et les différentes méthodes de projet françaises et chinoises. 

 

En savoir plus.
 
 

 
 

Article du Ministère de la Culture et de la Communication sur la création de 5 chaires partenariales d'enseignement et de recherche dans les ENSA.
 

Article sur la Chaire franco-chinoise par la société Systra.
 

Article sur la signature de la chaire franco-chinoise.